Collections

La collection « Rideaux Rouges », reprend les textes unis par cette écriture théâtrale dialoguée que j’appelle l’écriture « pointe d’iceberg« . En effet, les dialogues, peu enclins à une lecture linéaire nécessitent au lecteur de visualiser, voire d’enquêter, et de construire « l’iceberg« , à savoir, toutes les descriptions que l’on retrouve ordinairement dans la littérature romanesque.

La collection « Romans à jouer, pièces à lire » est une collection hybride que j’affectionne tout particulièrement. Je l’ai créée en hommage à la Chute d’Albert Camus, (mais tant d’autres romans courts et monologués !) qui fut un bouleversement pendant mon adolescence. Ce long monologue litanique se dévoilait à moi comme une parole, action à part entière ; et cette forme de parole doit pouvoir tout autant être jouée que lue. Il me semblait viscéral de partager ce sentiment avec les lecteurs.

La collection « L’éléphant dans le boa » – dès 12 ans est la collection orientée pour les adolescents, mais n’exclut nullement les adultes. Cette tranche de vie, dès 12 ans, nécessite des soins très attentifs et précautionneux. Et le théâtre peut et doit aller à l’encontre de ces lecteurs en apprentissage, sensibles et fragiles, mais insolents et audacieux. Le théâtre fut mon 3ème parent durant mon adolescence, il est donc un des piliers de ma construction.

La collection « Vivre de théâtre » est une collection ouverte à tous les corps de métiers du spectacle vivant qui souhaitent témoigner de leurs expériences professionnelles : costumier.e.s, scénographes, metteur.e.s-en-scène, théoricienn.e.s, directeurs.trices, staff administratif/communication, etc… Cette collection raconte notre métier, qui est bel et bien un corps de professions mal connues, dont le spectre large, est lui aussi souvent ignoré du public. C’est une collection militante en quelque somme.

La collection « Elisabeth 1ère », c’est la collection « Festival », pour les soirs de confinement, et surtout, un hommage à l’âge d’or Elisabéthain : une période foisonnante et palpitante. « Les recueils-Festivals » comportent des pièces courtes, ou des textes se prêtant particulièrement bien à la scène. Un seul mot d’ordre : de la diversité, pas de fil rouge.

Parce qu’il en faut pour tous les âges, la collection « Pourquoi tu bois ? » – dès 6 ans s’adresse aux petit.e.s spectateur.trice.s et aux petit.e.s lecteur.trice.s dès 6 ans. Mais… attention aux multiples niveaux de lecture… ;o)

La Collection « Aliénor » est créée sans équivoque en hommage à la duchesse d’Aquitaine, région dont je suis originaire. Aliénor fut une remarquable initiatrice des arts parlés, chantés, dansés. Elle contribua au développement du « Fine Amor ». La collection Aliénor regroupe : poésie, slam, chansons.